PROPOSITIONS PLAN DE CHASSE 2021-2022

La position ONF de réclamer de tuer 140 biches cerfs et faons au minimum pose problème: 

1/ il y a bien de la régénération sans protection, même dans des secteurs de grands cervidés, comme par exemple la parcelle 908, 

et 

2/ le comptage nocturne 2021, indicateur proposé par l’ONF, révèle une baisse de population suite aux prélèvements de la dernière saison de chasse (facilités en partie par une circulation plus ouverte due au confinement).

Il est nécessaire d’intégrer le fait  qu’il y a un équilibre dans la moitié Sud et qu’on reste en dessous de l’équilibre pour la moitié Nord.

Cette double situation due à la disparité géographique demande donc d’autres réponses que celle proposée dans le Plan avec comme objectif de conserver l’équilibre au Sud et rattraper le retard au Nord. Si le plan de chasse est élevé et non localisé, on risque de nouveau de préjudicier l’objectif d’une meilleure répartition spatiale de l’espèce.

Sur l’aspect quantitatif global, les chiffres ONF d’un minimum de 140 animaux (donc plus encore que les 120 réclamés l’an dernier) sont TROP ÉLEVÉS .

En outre, les problèmes de régénération existants le sont aussi par les sangliers et les chevreuils. Il faut d’abord continuer de faire baisser la population des sangliers avant de toucher aux grands cervidés.

Par ailleurs  attention, il y a de moins en moins de biches par rapport aux mâles et ne vous étonnez pas des combats mortels constatés chaque année et d’une atteinte à l’équilibre global de l’espèce sur Mormal.

Nous proposons donc au vu des comptages de mars (indice nocturne), des comptages subjectifs lors des battues et de la régénération observée sur des parcelles sans protection du Sud de:

1. Fixer 92 animaux comme minimum et 120 en maximum 

2. Prélever surtout sur les lots 1 et 2 non contigus des lots du Nord

3. Prélever 10 biches sur ces lots 1 et 2

4. Instaurer des bagues de daguets et ne les tirer que sur les lots 1 à 3 (environ 18 au total)

5. Accorder 4 C2 sur lots 1 et 2 et 2 C2 sur lot 3

6. Prélever maximum 3 biches lot 3

7. Ne prélever que des sangliers et chevreuils lot 4

8. Ne prélever aucun autre animal de l’espèce cerf sur les lots 4 à 7 qu’un C1 par lot pour les lots 5 à 7

9. Accorder 10 C1 aux lots 1 et 2 et 5 C1 au lot 3

10. Prélever environ un total 28 faons sur lots 1 à 3

Commentaires supplémentaires:

Ne pas oublier qu’il y a toujours des pertes extracynégétiques.

Continuer l’objectif de favoriser la migration de l’espèce cerf vers la moitié Nord et l’y stabiliser

Donner au lot 4 une fonction de zone de quiétude pour animaux (et randonneurs!) et indirectement ne pas concurrencer les activités de chasse de l’espèce cerf des sociétés des lots 1 à 3 et dans le futur de celles des lots 5 à 7. N’y chasser surtout que le sanglier et accessoirement le chevreuil.

Instaurer des bracelets de daguets, de C1 et de C2 au niveau préfectoral (comme dans d’autres départements – voir exemple ci-dessous en Alsace) permet que le non respect pourra alors entraîner l’établissement d’une faute officielle, gérée par l’OFB voire punissable en Justice (car arrêté préfectoral): il y a eu plusieurs faits litigieux ces dernières années mais pas sanctionnés car par exemple jusqu’aujourd’hui le nombre de bracelets C2 est laissé à discrétion de l’ONF, donc peu de sanction officielle possible

Au pire, si tous les mâles tués étaient des C2, il n’y aurait aucune sanction judiciaire possible ! Cela n’est certes pas l’intention mais cela va mieux en l’écrivant dans l’arrêté.

Exemple:

CONCLUSIONS

Demande de modifications

Projet AP fourchette

Cerf élaphe 

Secteur 35 aucun prélèvement

Secteur 37

Mini 92 maxi 120 (surtout sur les lots 1 à 3 car seuls 3 C1 ailleurs)

en incluant les précisions suivantes 

Daguets mini 12 maxi 18

Mâles C1 mini 4 maxi 9 (lots 1 et 2) et mini 3 maxi 5 (lot 3)

Mâles C2 mini 0 maxi 4 (lots 1 et 2) et mini 0 maxi 2 (lot 3)

Biches bichettes mini 15 maxi 20 (lots 1 et 2) et mini 3 maxi 6 (lot 3)

Faons mini 25 maxi 35

Chevreuil 

Secteur 37 mini 500 maxi 600

Projet AP campagne de chasse 2021-22

Forêt de Mormal

Date d’ouverture cerf chevreuil sanglier le 23/10 pour les lots 1 à 4 (précision supplémentaire: pas plus de 50% de dimanches de chasse gros gibier par lot de chasse sur la saison)

Pas de tir d’été du cerf (car période de reproduction)

Pas de chasse à l’arc sur cerf et sanglier adulte

Pas de chasse sur parcelle emblavée maïs enclavée dans la forêt en août et septembre

Demandes particulières:

1. Cerf élaphe 

Demande de création d’un comité d’étude sur la tolérance pour la présence et le passage de cerfs en forêt de Trelon Abbé Val Joly Fourmies Cerfontaine afin d’ouvrir la perspective d’une migration naturelle ensuite vers Mormal, en ce compris l’étude d’une éventuelle construction d’un ou deux biopont(s) grands cervidés au dessus de la 2×2 voies Maubeuge Avesnes et lapossibilité d’indemnisation de dégâts sylvicoles sur parcelles forestières privées. A défaut, ce comité d’étude devrait aussi examiner la possibilité d’introduire des biches et cerfs mâles dans la partie Nord du massif de Mormal, afin de favoriser enfin un brassage génétique. 

2. Sanglier

Interdire tout nourrissage dans le massif de Mormal, même sur terrains privés riverains, sans exception aucune, même en période de fructification faible. Il est grand temps de casser le cycle « infernal » de la gestion du sanglier, plus commerciale que naturelle.

Il est inacceptable que des sociétés de chasse de Mormal agrainent sur des terres privées riveraines et mettent à mal les objectifs poursuivis dans le massif.

La présence du sanglier a été dopée depuis de nombreuses années dans un objectif contraire à l’équilibre naturel. Fructification correcte ou faible, cela doit être accepté comme tel et aucune correction artificielle ne doit être acceptée dans et autour du massif de Mormal.

Des sanctions sévères doivent pouvoir être appliquées jusqu’à l’annulation du bail de l’adjudicataire lié directement ou même indirectement (à titre personnel) avec des agrainages de bordure.

3/mener une enquête sur les grands cerfs présentant des boucles de marquage à l’oreille dans les forêts du Nouvion et de Mormal

2 commentaires sur « PROPOSITIONS PLAN DE CHASSE 2021-2022 »

  1. je constate la précision extreme du plan de chasse proposé mais l’ONF qui a une politique meme en picardie de réduction drastique pure et simple de l’espèce va t’il vous suivre ???? la situation en foret de compiègne et chantilly ermenonville prouve que moins de cerfs il y a plus il estime la régénération possible alors que le réchauffement climatique printanier et estival la menace plus que les cerfs !!!

    1. En identifiant tous les grands cerfs de Mormal depuis 2012 et analysé les localisations des grands cervidés, nous avons réussi à faire prendre conscience aux chasseurs et l’ONF de changer les pratiques de chasse et la gestion. C’est ainsi que le nombre total a augmenté d’un tiers et le nombre de grands cerfs C2 passé de 20 à 40 sur 9000 ha. A présent on vise le statut quo, de commun accord.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s