MANOEUVRES MEDIATIQUES POUR OCCULTER DES ABUS COMMERCIAUX  

Informations vérité !
Une page de lanceurs d’alerte dédiée aux impostures de communication en forêt de Mormal (chasse, ONF, photographes complices) a été ouverte sur Facebook.
Elle dénonce l’imposture d’un groupe de photographes dénaturant l’éthique photo et de l’information grand public: l’imposture d’un groupe soi disant photos sur Mormal mais en réalité lié à des chasseurs d’une société de chasse de Mormal et à l’ONF.
Cette association présente une façade neutre soi disant de photographes amateurs avec notamment comme responsables un certaIn Antoine LECUYER et un jeune assistant du nom de PENET. Attention, en fait ce ne sont pas seulement des photographes qui sont à l’origine de ce groupe mais aussi des chasseurs d’une société de chasse, les Officiers de Mormal. Participe aussi à cette opération…l’ONF.
Le subterfuge est donc que cette association ne reprenne dans les statuts que les noms des photographes sans que surtout ceux des chasseurs n’apparaissent !
Ils essaient de faire croire au public que c’est un projet de photographes amateurs et surtout que le public ignore que l’opération est en fait montée aussi par des chasseurs !
Ce groupe en fait de photographes associés en secret à des chasseurs pour sa constitution est aussi lié d’une part à l’ONF qui verrait d’un bon œil de soutenir un media (expo photos, site etc.) qui ne critiquerait plus notamment ses coupes d’arbres à Mormal et d’autre part au Président de la Communauté de communes (qui reste silencieux sur le dossier des coupes ONF dont pourtant la population locale se plaint) en vue de créer une communication plus « politiquement correcte ».
Le but de cette opération est de DEVELOPPER UN MEDIA qui soit ACQUIS AUX INSTITUTIONS ONF et CCPM et UNE SOCIETE COMMERCIALE de CHASSE.
Ainsi par exemple rester silencieux sur les circonstances de la mort du grand cerf emblématique Charlemagne masquant le vrai problème en éthique de gestion qu’est le tir aveugle de grands cerfs en battue. Il est clair que l’intérêt d’une Société de chasse (et donc de l’ONF) est de proposer des grands cerfs aux chasseurs qui paieront donc pour venir aux chasses collectives. La rentabilité du bracelet de grand cerf est bien meilleure.
Ici ces chasseurs et l’ONF ont naturellement obtenu de ce groupe que le problème soit masqué dans sa communication.
Il en est de même pour les coupes forestières qui inquiètent voire fâchent les riverains, randonneurs et touristes. Silence et même promotion de la gestion ONF !
Il faut dire que leurs statuts déposés à la Prefecture précisent en fait … « respect des institutions » (ONF, Société de chasse, hommes politiques…) !
Pour bénéficier du soutien des celles-ci, il faut en effet se glisser dans le moule du « politiquement correct ». Quant au respect des usagers, il est donc évidemment fictif.
Ce projet soi disant photos est en fait une initiative de communication « institutionnelle » et non citoyenne. C’est un media qui présente l’apparence d’un media photos expo mais qui en fait est un outil de soutien à l’ONF et à la Societe de chasse des Officiers notamment en occultant les abus et dérives.
Il s’agit donc d’une tromperie du public volontairement organisé par Mr Antoine LECUYER et Mr PENET et qui pourraient nuire au futur de notre forêt de Mormal si le public n’en avait été informé.
Merci de votre attention et nous restons à votre disposition.
https://www.facebook.com/pg/impostureamormal/posts/?ref=page_internal

Publicités

MENACE ONF DE FERMETURE DE ROUTES

image

Voici la proposition alternative de Mormal Patrimoine qui a permis de maintenir ouvertes la Route d’Hecq et l’entrée de la forêt à Preux au bois. Cette proposition nous l’avons formulée lors de la réunion publique CCPM à Locquignol et nous l’avons expliquée aux 3 Maires la semaine dernière avant leur réunion de négociation avec l’ONF.

C’est finalement actuellement notre proposition qui est retenue et permet de sauver la route d’ Hecq et l’accès de la forêt par Preux !

Notre proposition était de remplacer ces fermetures sur 7 kms et sur des tronçons stratégiques pour les habitants et randonneurs par un test sur un plus petit tronçon de 2 kms, reliant le carrefour Quesne à marronnes (celui proche de l’arboretum) jusque la route de Maroilles. Un test selon nous car il faut étudier l’impact de l’augmentation du trafic sur les autres tronçons et notamment les croisements de véhicules qui seront plus nombreux sur des routes étroites.
Il faut aussi que l’ONF s’engage à ne pas fermer la Route d’Hecq plus tard ni devant l’arboretum (simplement y placer une chicane de ralentissement de sécurité si necessaire).

Donc ce dossier n’est pas tout à fait terminé mais la situation s’est modifiée grâce à la mobilisation populaire avec l’aide de Mormal Patrimoine, Mormal Forêt Agir et des 3 Maires de Locquignol, Hecq et Preux au bois.

Cette alternative permet aux familles avec petits enfants (poussettes, petits vélos, rollers) de se balader sur ce tronçon et aux randonneurs des GR et animaux de traverser tranquillement ce tronçon sans voitures. Il reste une autre position, celle de refuser toute fermeture, par exemple si on n’obtient pas des garanties suffisantes pour l’avenir des autres routes.

On reste vigilants !

À suivre et merci à tous !

 

image