PROPOSITIONS DE MORMAL PATRIMOINE POUR LE PLAN DE CHASSE 2020-2021

Préalables

Les plans de chasse ONF sur Mormal reposent depuis toujours  sur une analyse largement insuffisante alors qu’on sait depuis 10 ans qu’une approche strictement quantitative ne permet pas d’établir un plan de chasse pertinent. Les indicateurs de croissance et écologiques ICE sont toujours absents dans les plans ONF: pas d’analyse du poids des faons prélevés, ni de la longueur de patte arrière et des mâchoires, ni de la dentition des adultes, ni un rapport sur les dégâts, résultats d’examen enclos/exclos, etc 

A Mormal, la gestion ONF des grands cervidés à Mormal manque d’analyse qualitative sérieuse de la part de l’ONF. Comment alors faire confiance et débattre sérieusement sur ses plans de gestion de l’espèce cerf ? 

Les minima proposés par l’ONF ont parfois eu tendance à être excessifs comme de 2010 à 2013 et cette année et, à défaut d’arguments plus solides, nous proposons d’être raisonnables  et revoir celui de 2020 à la baisse et plutôt d’intervenir sur le qualitatif du plan de chasse  (par exemple de localiser les prélèvements  surtout sur la zone au Sud Ouest, de créer des bracelets pour des daguets, être économe en zone centrale et Nord etc). 

La dernière fois que l’ONF a relevé le plan de chasse, à partir de 2010, cela a donné des résultats préjudiciables pour l’espèce: disparition des cerfs mâles adultes et de 50% des cerfs d’avenir subadultes, disparition du brame sur la moitié des 4000 ha concernés, effondrement du nombre déjà faible de l’espèce dans la moitié Nord, mise à l’arrêt de la migration naissante d’animaux du Sud vers le Nord (qui a maintenu la privation des sociétés de chasse des lots du Nord de pouvoir elles aussi commencer à chasser l’espèce cerf)…

Il faut tenir compte de paramètres particuliers à Mormal: une répartition géographique de l’espèce contrastée entre le Nord et le Sud du massif, il y a actuellement beaucoup d’engrillagements qui sécurise la régénération, le nombre de sangliers a été réduit en 2018-2019 et libère de la marge pour le cerf,…

Remarques spécifiques

1/ environ 90 animaux ont été tués en 2019

2/ la norme visée de 30 animaux par 1000 ha en Ardennes belges donnerait 276 animaux pour Mormal 

Et 33% pour la chasse = 92 animaux 

Nos comptages estimatifs n’indiquent pas que ce nombre soit atteint 

Il faudrait analyser les dégâts sylvicoles pour évaluer l’équilibre à viser 

On n’y est pas encore, surtout pour la moitié Nord du massif 

L’augmentation progressive depuis 2015 est compensatoire aux prélèvements intensifs excessifs de 2010 jusque 2014 et qui avaient en outre brisé la pyramide des âges chez les mâles (par exemple, il y a même eu un arrêt du brame sur 2000 ha en zone centrale et Sud Est à partir de 2014 qui revient peu à peu après 5 ans)

Heureusement donc que la croissance revient mais elle compense en fait les prélèvements excessifs de la période 2010-2014

Propositions 

Il est nécessaire d’intégrer qu’il y a enfin un meilleur équilibre dans la moitié Sud et qu’on est en dessous de l’équilibre pour la moitié Nord 

Ces 2 situations différentes dues à la disparité géographique demandent donc d’autres réponses que celle proposée dans le Plan avec comme objectif de conserver l’équilibre au Sud et rattraper le retard au Nord. Si un plan de chasse est global  et non localisé, on risque de nouveau de préjudicier l’objectif d’une meilleure répartition spatiale de l’espèce 

  1. Fixer 92 animaux comme maximum 
  2. Prélever surtout sur les lots 1 et 2 non contigus des lots du Nord 
  3. Prélever 15 à 20 biches sur ces lots 1 et 2
  4. Instaurer des bagues de daguets et ne les tirer que sur les lots 1 à 3 (environ 15 au total) 
  5. Accorder deux C2 sur lots 1 et 2 et un C2 sur lot 3
  6. Prélever maximum 5 biches lot 3
  7. Ne prélever que des sangliers et chevreuils lot 4
  8. Ne prélever aucun animal de l’espèce cerf sur les lots 4 à 7
  9. Accorder 7 C1 aux lots 1 et 2 et 4 C1 au lot 3 
  10. Prélever environ 30 faons sur lots 1 à 3 


Commentaires supplémentaires 

Ne pas oublier qu’il y a toujours des pertes extracynégétiques

Réussir l’objectif de favoriser la migration de l’espèce cerf vers la moitié Nord et l’y stabiliser 

Donner au lot 4 une fonction de zone de quiétude et indirectement ne pas concurrencer les activités de chasse de l’espèce cerf des sociétés des lots 1 à 3 et dans le futur de celles des lots 5 à 7. N’y chasser surtout que le sanglier et accessoirement le chevreuil. 

Instaurer des bracelets de daguets, cerfs C1 et cerfs C2 au niveau préfectoral (comme dans d’autres départements – voir exemple ci-dessous en Alsace)  permet que le non respect pourra alors entraîner l’établissement  d’une faute officielle, gérée par l’OFB voire punissable en Justice (car arrêté préfectoral): il y a eu plusieurs faits litigieux ces dernières années mais pas sanctionnés car par exemple jusqu’aujourd’hui le nombre de bracelets C2 est laissé à discrétion de l’ONF, donc peu de sanction officielle possible.

Au pire, si tous les mâles tués étaient des C2, il n’y aurait aucune sanction judiciaire possible ! Cela n’est certes pas l’intention mais cela va mieux en l’écrivant dans l’arrêté.

Exemple:

https://www.haut-rhin.gouv.fr/content/download/13029/88638/file/AP_Plan_Chasse_GdGibier_2016.pdf

CONCLUSIONS 
Demande de modifications du Projet AP fourchette 
cerf élaphe Secteur 37 (Mormal)
Mini 80 maxi 92 (et UNIQUEMENT sur les lots 1 à 3)
en incluant les précisions suivantes
Daguets mini 12 maxi 18
Mâles C1 mini 4 maxi 7 (lots 1 et 2) et mini 3 maxi 5 (lot 3)
Mâles C2 mini 0 maxi 2 (lots 1 et 2) et mini 0 maxi 1 (lot 3)
Biches bichettes mini 15 maxi 20 (lots 1 et 2) et mini 3 maxi 6 (lot 3)
Faons mini 25 maxi 35
Chevreuil Secteur 37 (Mormal) mini 500 maxi 850
Et
modifications du Projet AP campagne de chasse 2020-21 

 

1/ Forêt de Mormal

Date d’ouverture cerf chevreuil sanglier le 23/10 pour les lots 1 à 4 (précision supplémentaire: pas plus de 50% de dimanches de chasse gros gibier par lot de chasse sur la saison) 

Pas de tir d’été du cerf (car période de reproduction)

Pas de chasse à l’arc sur cerf et sanglier adulte

Pas de chasse sur parcelle emblavée maïs enclavée dans la forêt en août et septembre

Pas de tir d’été sanglier chevreuil en septembre sur lots 1 à 4 (période de reproduction cerf)

 

2/ Département du Nord 

Pas de chasse de blaireaux

Pas de vénerie sous terre

Pour info

https://www.lavoixdunord.fr/746190/article/2020-04-28/la-justice-met-un-coup-de-griffe-aux-battues-d-animaux-sauvages-dans-le

MORMAL PATRIMOINE

2 commentaires sur « PROPOSITIONS DE MORMAL PATRIMOINE POUR LE PLAN DE CHASSE 2020-2021 »

  1. bonjour ! photographe animalier sur retzt et st gobain en picardie , votre analyse de la situation est bonne esperons que le dictat de l’ONF ne va pas vous entraver et en tenir compte .Je peux vous dire meme avec des densités plus fortes que le massif de retzt et st gobain perdent leur CM2 les cerfs qui sont au brame sont des subadultes maximum 8 ans ! la politique nationale de l’ONF est dans une réduction des cheptels pour faire du bois et comme à mormal des lots de chasse à retzt ont perdu leurs biches (partie nord et sud ouest donc des zones de brame ont ete abandonné depuis 2000 ! cordialement

  2. Exterminez les cerfs et les biches de nos forets puis raser les arbres pour nous construire de beaux centres commerciaux.
    I want fucking money…
    ONF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s